«Pour votre bien-être, veuillez enlever le drapeau homosexuel immédiatement», a reçu il y a quelques jours une famille de Longueuil, au Québec. Un drapeau arc-en-ciel figure sur le balcon de cette famille, mais cela ne plaît pas à une personne anonyme qui fulmine: «Nous ne voulons point de personnes de votre genre dans le quartier».

message homophobe

Une photo de ce message a été publiée sur Facebook avant d’être partagée par l’Alliance Arc-en-ciel de Québec. La personne qui a envoyé l’image sur le réseau social n’a pas souhaité répondre aux sollicitations du Huffington Post Québec, qui précise par ailleurs que la photo n’a pu être authentifiée. En rendant ce message public, la personne qui a mis la photo en ligne a d’ores et déjà contrarié l’auteur.e de la note qui avait écrit: «Taisez-vous et nous vous épargnerons» avant d’ajouter: «Et vous pourrez poursuivre votre vie abominable sans préjudice».

On ne sait pas si la famille qui a reçu le message a maintenu le drapeau, quitte à subir «les conséquences [son] acte», mais l’Alliance Arc-en-ciel de Québec a rappelé la nécessité de toujours signaler ces actes de haine. L’association a en outre relayé un appel aux internautes invitant chacun.e à afficher un drapeau arc-en-ciel à sa fenêtre ou à sa porte du 3 au 10 août.

Photo theodoranian