Dans une tribune publiée à l’occasion de la conférence de Melbourne, François Berdougo, militant de la lutte contre le VIH/sida critique la position de la France. Au niveau international, le gouvernement se prononce en faveur d’un effort acccru et ciblé sur les minorités et notamment les gays et les trans, mais en France, selon François Berdougo, «les militants français peinent à trouver un pareil engagement du gouvernement dans leur propre pays !»

Lire sur Mediapart