Au Nouveau-Mexique, Magdo Haro, une mère de famille risque d’être inculpée pour crime de haine, après avoir battu et abusé sexuellement de sa fille de 17 ans en raison de son homosexualité. La quadragénaire a appris que l’adolescente était lesbienne en découvrant des messages envoyés par sa petite amie. Selon l’enquête, la jeune fille a reçu l’ordre de fournir trois preuves qu’elle n’était pas homosexuelle, puis a été obligée de «ne porter que des vêtements de fille». La mère l’aurait aussi forcée à se déshabiller et à se pénétrer devant elle, et l’a menacée avec le manche d’une ventouse et un cintre, «pour qu’elle sache ce que ça fait de coucher avec une femme».

La mère nie avoir abusé de sa fille mais a reconnu l’avoir frappée à coup de chaussure. Elle a été conduite au centre de détention du comté de Doña Ana et a été relâchée trois heures plus tard. L’adolescente a quant à elle été prise en charge par l’État.

Cette affaire fait écho à un autre fait divers sordide: dans l’Oregon, une femme a été condamnée à la prison à perpétuité en avril dernier pour avoir battu à mort son fils de quatre ans. L’enquête avait montré qu’elle avait craint que son enfant soit gay.

Via Metronews.