L’annonce de Marvel a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans le monde des comics. Le super-héros Thor sera désormais une femme dans les prochains épisodes. Marvel a fait part de ce grand changement en dévoilant au passage quelques visuels:

«Au mois d’octobre, Marvel Comics évoluera une nouvelle fois avec les plus bouleversants et excitants changements jamais vus pour secouer un des “Big Three”, Captain America, Iron Man et Thor. Le bien connu Dieu de la Foudre ne pourra plus tenir le puissant marteau, Mjölnir, et une toute nouvelle héroïne émergera, digne du nom de THOR.»

THOR COMME ON NE L’A JAMAIS CONNU
Pour l’éditeur Wil Moss, cette évolution du Musclor blond et de son gros marteau est parfaitement pertinente: «L’inscription sur le marteau de Thor dit “quiconque tient ce marteau, s’il le mérite, possédera le pouvoir de Thor”. Et bien, il est temps de mettre à jour cette inscription, affirme-t-il. La Nouvelle Thor poursuit la tradition Marvel de ces forts personnages féminins comme Captain Marvel, Tornade, Black Widow et d’autres. Et cette nouvelle Thor n’est pas un substitut temporaire, elle est maintenant la seule et unique Thor et elle en est digne.» C’est l’auteur Jason Aaron qui sera l’auteur des prochains numéros, et lui aussi a pris totalement conscience que cette super-héroïne ne sera pas là pour faire joli:

«Ce n’est pas Thor-elle. Ce n’est pas Dame Thor. Ce n’est pas Thorita. C’est THOR. C’est la THOR de l’univers Marvel. Mais c’est certainement Thor tel qu’on ne l’a jamais connu auparavant», a-t-il assuré.

«PAS UNE QUESTION DE QUOTA»
La maison d’éditions ne cache pas que ce changement est aussi une manière de conquérir un certain public: «THOR sera le huitième titre à présenter une femme en protagoniste et vise à parler directement à un public qui n’était pas la cible des comics de super-héros pendant longtemps en Amérique: les femmes et les filles.» Mais pourquoi ne pas avoir dans ce cas créé un nouveau personnage de super-héroïne? C’est justement la question que Time a posé à Wil Moss:

«On ne peut dévoiler aucun détail pour le moment évidemment, mais une fois que l’histoire sera sortie, tout devient clair sur les raisons qui font qu’il y a une nouvelle Thor. Ce n’est pas une question de quota. Il est question de donner un coup de pouce aux titres de Thor, mais c’est quelque chose qui est une suite naturelle de l’histoire.»

REFLÉTER LES LECTEURS ET LES LECTRICES
Quant aux mauvaises langues qui s’offusquent de la baisse de testostérone provoquée par l’absence de leur dieu chéri, Jason Aaron leur répond: «Si vous êtes un vieux fan de Thor, vous savez qu’il y a cette tradition, défend l’auteur. De temps en temps, quelqu’un d’autre se saisit du marteau. Beta Ray Bill était un alien à tête de cheval. A un moment, Thor était une grenouille. Donc, je pense que si on peut se faire à l’idée que Thor est une grenouille et un extra-terrestre à tête de cheval, alors on devrait pouvoir accepter le fait que ce soit une femme qui se saisisse du marteau et qui le manie pendant un certain temps, ce que -de façon surprenante- nous n’avons jamais vraiment vu jusque-là.»

D’ailleurs, c’est même le personnage bisexuel de Loki, le frère adoptif de Thor, qui dernièrement pouvait à l’occasion passer d’un genre à l’autre. Sans oublier que les comics de façon générale commencent à se soucier de la représentation de tou.t.e.s leurs lecteurs/trices, en mettant en scène des protagonistes ouvertement homos, comme Green Lantern ou Batwoman, ou en créant Miles Morales, un Spiderman afro-latino-américain.

Pas sûr cependant que Chris Hemsworth, qui incarne le dieu nordique dans les adaptations de Thor et de The Avengers sur grand écran ne cède sa place et son marteau à une actrice, car pour le moment cette évolution du personnage n’apparaîtra que dans les prochains comics. Mais on a le droit de rêver…

Illustration Esad Ribic