Tia Michelle Pesando a commencé les démarches pour intégrer un couvent carmélite à London, une ville de l’Ontario, au Canada. Cette femme intersexe doit y entrer en août et a reçu un accueil favorable de la part du couvent. À sa naissance, ses parents ont choisi de la considérer comme un garçon, mais elle suit désormais un traitement hormonal pour avoir une apparence féminine.

Auteure d’un essai, intitulé Dieu ne te déteste pas, elle y rappelle que la Bible n’a pas la moindre prescription à l’encontre des personnes trans’ car les structures sociétales n’étaient pas les mêmes il y a 1500 ans. Elle a conscience que l’église catholique ne s’est pas montrée tendre envers les personnes LGBT et a même une attitude hostile. «Il faut bien que le pardon commence quelque part, a-t-elle confié, et c’est à nous de le faire, nous qui sommes dans la communauté LGBT et qui sommes chrétien.ne.s.» Tia Michelle Pesando a par ailleurs indiqué que si un.e responsable ecclésial.e l’empêche d’entrer au couvent, elle compte faire appel de cette décision auprès du pape François.

Il est possible de lire et de voir un reportage la concernant sur CTVNews. En oubliant les 30 secondes du reportage qui font dans le sensationnalisme sur la question trans’.