La phrase a du mal à sortir. Mais le message est clair: « Je ne suis pas hétéro », lance Ian Thorpe, le nageur australien maints fois décoré, au journaliste britannique de Network Ten, Michael Parkinson. Celui qui, à 31 ans, est depuis quelques années retiré des bassins a mis très longtemps à sortir du placard. « Dès l’âge de 16 ans, on m’a posé la question. Je ne suis pas hétéro, explique-t-il aujourd’hui au journaliste. Mais cela ne fait que deux semaines que je me sens suffisamment à l’aiser pour en parler. » « Je ne veux pas que les jeunes vivent ce que j’ai pu vivre. » Ian Thorpe a obtenu pas moins de cinq titres olympiques et 11 de champion du monde.

L’interview, qui doit être diffusée ce soir, a déjà été très largement commentée.

Stephanie Rice, une championne de natation australienne, a eu cette réaction sur Twitter:

 

« Thorpie est sera toujours une superstar à mes yeux!

Libération cite aussi le plongeur australien Matthew Mitcham. Le champion olympique à Pékin, qui avait fait son coming out en 2008, a expliqué qu’il pouvait « parfaitement comprendre combien cela a été difficile [à Thorpe] de le faire».
Pendant des années, le nageur australien avait démenti les informations sur son homosexualité, y compris dans son autobiographie, This is Me.
Il rejoint désormais le groupe de sportives et sportifs out, de plus en plus important, pour le plus grand bien du sport et des LGBT.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Ian Thorpe Comes out.