Burger King, les hôtels Marriott, Google: de plus en plus de marques ciblent les personnes LGBT dans leurs campagnes publicitaires, particulièrement aux États-Unis. «Les multinationales ont bien compris que les Américains LGBT étaient avant tout des clients potentiels», écrit Slate. Si l’impact est positif parce qu’il banalise les couples de femmes et les couples d’hommes, il revêt toutefois un aspect pervers en cantonnant les couples concernés à des messages de tolérance et de respect. À quand «un couple d’hommes, ou de femmes, tout simplement, sans bons sentiments»? À lire sur Slate.

Photo Google