MARSEILLE
La Pride de Marseille, qui fête sa vingtième édition cette année, s’offre samedi 5 juillet un tout nouveau parcours, partant du palais de Longchamps à 15h pour rejoindre l’Hôtel de Ville. Une fête de clôture aura ensuite lieu à partir de 17h, avec plusieurs DJs, (Leslie Barbara Butch, Maxime Iko…). Depuis le 26 juin et et jusqu’au 9 juillet, plusieurs événements sont organisés dans le cadre de la Pride: rencontres, exposition, ou encore projection du film Pride (récompensé à la dernière Queer Palm).

Du côté des associations organisatrices, cette édition 2014 sonne comme un nouveau départ après plusieurs années émaillées de couacs: «Depuis septembre, les associations LGBT marseillaises se sont remises autour de la table, suite à ce qui s’est passé lors de l’Europride, confirme Philippe Murcia du collectif Idem. Il y a une vraie volonté d’unité, surtout dans un contexte comme celui d’aujourd’hui: le rapport de SOS homophobie montre une hausse des témoignages d’actes et de violences contre les LGBT, et la région PACA arrive en deuxième position. Nous sommes dans la première ville de la région, donc il y a beaucoup de travail.»

Auriane et Julia, les deux filles qui s’étaient embrassées face à des manifestant.e.s anti-égalité des droits en 2012, un acte immortalisé par la fameuse photo du «baiser de Marseille» seront les marraines de cette édition. Deux hétéros, pas militantes, ou à la rigueur malgré elles… Certain.e.s ont tiqué devant ce choix. Mais pour Philippe Murcia, c’est sans aucun doute le bon: «Ces deux jeunes femmes ont spontanément offert un rempart contre les opposant.e.s au mariage pour tous avec ce baiser. C’était un beau symbole. Et même si elles ne sont pas militantes, leur discours suite à cette photo était très pertinent. Quand on leur a proposé de devenir marraines, elles ont été aussitôt d’accord. Leur participation a vraiment un sens, elles sont de Marseille, et on sait que c’est une ville qui est un foyer important du militantisme. Et d’autre part, nous pensons que la solidarité se crée aussi comme ça. Avec cette marche, on invite aussi les hétéros à venir partager ce moment.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Teaser Pride Marseille 2014

Voir toute la programmation de la Pride de Marseille

LE MANS
La quatrième édition de la Culture Pride du Mans, débutée le 18 juin et qui a vu des conférences, des expositions et des séances de cinéma animer la vie culturelle locale prendra fin ce samedi 5 juillet avec la Lesbian & Gay Pride. Le cortège partira de l’esplanade des Jacobins à 15h.

plan le mans

 

Sur Facebook, une page a été créée pour «sauver la gay pride du Mans», mais son auteur.e n’a pas répondu aux sollicitations de Yagg. Cette personne estime que le parcours de cette année n’est pas pertinent et assure que le défilé sera silencieux et discret. «Il y aura des chars et de la musique, réplique Samir Tine, président de Homogène, l’une des associations organisatrices de la Pride. Je crois que cette page a été lancée par un commerçant pas content parce qu’on ne passera pas devant son enseigne. Mais c’est une tempête dans un verre d’eau, on sera tou.te.s ensemble.»