Yohann Roszéwitch, président de SOS Homophobie