Culture & Loisirs | Reportages | Yagg TV | 14.06.2014 - 09 h 20 | 0 COMMENTAIRES
Eblouissante création de «The King and I», de Rodgers & Hammerstein, au Théâtre du Châtelet
Publié par

Lambert Wilson est le roi de Siam et Susan Graham Anna.

C'est le bouquet final d'une très belle saison au Châtelet. The King and I, la comédie musicale culte de Rodgers & Hammerstein, raconte l'histoire de Anna, une préceptrice anglaise au royaume de Siam (l'actuelle Thaïlande) et sa confrontation avec le roi Mongkut, monarque bien décidé à moderniser son pays mais engoncé dans les traditions.

La production du Châtelet bénéficie d'un casting impeccable. Lambert Wilson campe un roi de Siam plus tragique que dans la version hollywoodienne (avec Yul Brynner, créateur du rôle à Broadway) et Anna est interprétée par la cantatrice américaine Susan Graham, aussi à l'aise dans la comédie que dans les nombreux airs de son rôle. La chorégraphe Peggy Hickey a totalement réinventé le ballet du deuxième acte (The Small House of Uncle Thomas), qui est une pure merveille féérique, riches en apports des différentes cultures asiatiques. Sue Blane a eu un budget costumes qui ferait pâlir d'envie toutes les fashonistas… sans parler des décors, somptueux de Jean-Marc Puissant.

Lee Blakeley signe encore une fois une mise en scène à la fois spectaculaire et respectueuse des personnages, appuyé par la direction musicale de James Holmes qui nous permet de savourer la subtile orchestration de The King and I par Robert Russel Bennett.

Et si l'âge d'or de la comédie musicale vivait une seconde jeunesse au Théâtre du Châtelet?

The King and I, de Rodgers & Hammerstein, du 13 au 29 juin, au Théâtre du Châtelet, à Paris.

 

Si le lecteur vidéo ne s'affiche pas, cliquez sur  The King and I au Théâtre du Châtelet

Print This Post
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

public
  • Dans la rubrique Culture & Loisirs
  • Inscrivez-vous à notre newsletter!