L’actrice et chanteuse ouvertement lesbienne Heather Peace a accordé une très belle interview à Jeanne Magazine, dans laquelle elle revient sur sa carrière artistique (son nouvel album The Thin Line sortira le 9 juin) et pose aussi un regard militant sur l’évolution de la visibilité des LGBT, ou encore sur le mariage pour tous, elle qui déclare avoir l’intention d’épouser sa compagne. Découvrez en exclusivité quelques extraits de l’interview, à lire dans son intégralité dans le cinquième numéro du magazine, sorti le 30 mai:

Pouvez-vous nous parler de votre coming out, quel impact a t-il eu sur votre carrière? En fait, j’ai toujours été «out», je ne faisais simplement pas d’interviews. Non pas parce que j’étais homo, mais simplement parce que j’ai toujours été contre le fait de parler de ma vie privée. Ce n’est donc pas vraiment une question de faire mon coming out, mais lorsque l’on m’a posé la question lorsque je jouais dans Lip Service, j’ai répondu la vérité, voilà tout. Et cela m’a beaucoup aidé dans ma carrière musicale, mes premières fans étaient presque toutes lesbiennes et le sont encore d’ailleurs. Quant à savoir si cela m’a fermé des portes, honnêtement, je m’en désintéresse car je travaille, je fais ce que j’aime et c’est le principal.

Que pensez-vous du récent coming out d’Ellen Page? C’est très bien pour elle avant tout. Elle a considéré que c’était le bon moment pour elle de le faire et elle a été courageuse. Il s’agit avant tout d’un acte personnel, certains ne se sentent pas prêts à le faire et il faut aussi les respecter.

Revenons à la série Lip Service, quels souvenirs en gardez-vous? J’en garde un excellent souvenir, un rôle que j’ai aimé et un travail parmi de nombreux autres durant mes 18 ans de carrière [rires]. Je me suis fait de bonnes amies parmi les actrices et l’équipe de production. J’ai adoré Glasgow et l’ambiance qui règne dans cette ville ainsi que les gens qui y habitent. J’ai eu l’occasion d’y retourner pendant deux ans pour le tournage de la série Waterloo Road, j’étais ravie!

D’ailleurs, vous interprétez également une lesbienne dans cette série, quelle est votre opinion sur l’évolution des personnages LGBT à la télévision? Je pense que c’est une très bonne chose qu’il y ait de plus en plus de personnages LGBT dans les séries généralistes. C’est ainsi que cela doit être et je pense surtout que cela ne devrait pas inclure un personnage centré uniquement sur la sexualité. Les personnages gays et lesbiens doivent avoir leur propre histoire, et le fait qu’ils soient gays ou lesbiens devrait être «secondaire» dans les séries. La télévision doit être le reflet de la société dans laquelle nous vivons, un reflet de nos vies à tous. Cela tend de plus en plus à être ainsi et c’est tant mieux. D’ailleurs, les adolescents avec lesquels je travaillais sur Waterloo Road ne comprenaient pas pourquoi on faisait autant de bruit autour du personnage lesbien que j’incarnais.

Découvrez l’interview d’Heather Peace dans son intégralité dans le dernier numéro de Jeanne Magazine. Également au sommaire: l’interview de l’auteure Kadyan, la rencontre avec Laury-Anne Bellessa du réseau humanitaire Care France, un Top 5 des pseudo-meilleures compagnes du petit écran, sans oublier les rubriques Psycho, Sexo, Cuisine, Mode,…

Photo DR