Vladimir Poutine est très attaché à la binarité homme/femme, mais il se considère pourtant «à titre personnel très libéral» sur les questions de moralité personnelle, rapporte The Telegraph, qui raconte que lors d’un dîner à Saint-Pétersbourg, le président russe a tenté de minimiser la polémique autour de Conchita Wurst. Des milliers de Russes ont en effet protesté contre la participation de la chanteuse autrichienne à l’Eurovision, qu’elle a finalement remportée. De son côté, le patriarche de l’Église orthodoxe serbe a jugé la chanteuse responsable des inondations dans les Balkans.

Conchita Wurst aurait le «droit» de vivre comme elle le souhaite, aurait estimé Vladimir Poutine. Avant de préciser que «la Bible évoque deux genres, homme et femme, et l’objectif principal de leur union est de produire des enfants».

«Les gens ont le droit de vivre leur vie comme ils le souhaitent, mais ils ne devraient pas le faire avec agressivité, ni en s’exhibant.»

Photos Captures (Conchita Wurst / Vladimir Poutine)