[mise à jour, 5 juin] La marche d’Antoine se fait désormais au profit de l’association bosniaque Okvir. Il explique pourquoi sur son blog.

Celles et ceux qui suivent Yagg depuis plusieurs années connaissent déjà Antoine Coutin. En 2012, bénévole de l’association Vykhod, à Saint-Pétersbourg, il portait un regard français sur la situation des personnes LGBT russes et partageait ses expériences, jusqu’au concert de Madonna et son hommage aux homos.

Antoine n’a pas mis son militantisme de côté en quittant Saint-Pétersbourg. Depuis le 8 janvier, il parcourt les Balkans à pied pour récolter des fonds contre l’homophobie, en marchant de Montpellier à Istanbul. Son objectif est de lever 2000 euros pour l’association All Out.

Au passage, il interviewe des militant.e.s LGBT des pays qu’il traverse et publie ces entretiens sur ses blogs un ptit bout on the road et The Rainbow March sur Yagg, où il raconte aussi ses rencontres avec les habitant.e.s, ses mésaventures, ses découvertes.

Par ce voyage de 3500 km, Antoine combat l’homophobie au quotidien, sur le terrain, dans une région qui, comme il l’explique sur Ulule, n’est pas réputée pour être gay-friendly, et à plus long terme, s’il parvient à réunir la somme visée, en aidant All Out à poursuivre ses actions dans le monde entier.

Pour aider Antoine à atteindre son objectif, c’est par ici.

http://youtu.be/MUcXFiyaZfI

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur March Against Homophobia

Voir aussi:
Interview de Jernej Škof
Interview de Nikola Zdunić
Interview de Iva Tkalec
Interview de France Fister