Dans le clip Leave Your Lover, le chanteur britannique Sam Smith laissait planer un certain doute sur son orientation sexuelle. Dans une interview accordée à The Fader, il lève toute ambiguïté en confiant que c’est son histoire avec un garçon qui l’a poussé à écrire son premier album, In The Lonely Hour. «Je suis tombé amoureux de ce garçon l’an dernier, mais lui ne m’aimait pas. Je pense que maintenant, j’ai tourné la page, mais j’ai vécu des moments très durs.» Il y a peu, Sam Smith a révélé à cet homme ce qu’il avait ressenti pour lui. Écrire cet album fut un peu une catharsis. «C’était une belle façon de mettre un terme à cette histoire, de me vider la tête et de le lui dire. Je me sens mieux grâce à ça.»

Désormais ouvertement gay – il avait toujours éludé la question dans les autres interviews qu’il a accordées –, le chanteur explique n’avoir jamais rencontré de difficultés liées à son orientation sexuelle jusqu’ici. Et pour lui, son homosexualité est «un non-sujet», elle relève d’une conversation à bâtons rompus, c’est quelque chose qu’on dit en passant. L’intérêt des médias pour son orientation sexuelle est à ses yeux discriminant car on ne parle pas de la même façon de l’hétérosexualité. Il a conscience que son coming-out intéresse mais espère qu’un jour, ce ne sera plus le cas. Il voudrait ne pas être enfermé dans une case et que sa musique touche tout le monde, «homme, femme ou chèvre».

Dans cette interview, il se confie également sur sa jeunesse pendant laquelle une demi-douzaine de managers différent.e.s lui ont promis la gloire et le succès sans que rien ne vienne. Il a en revanche bénéficié du soutien inconditionnel de sa famille, notamment de ses audacieuses grandes-tantes, qui ont fait partie des premières femmes à intégrer le monde de la finance à Londres. Dans son foyer, les stéréotypes de genre ont même été renversés. C’est sa mère banquière qui subvenait aux besoins financiers: «Mon père restait à la maison, c’est pour ça que le rôle des femmes dans ma famille est si fort. Les hommes de ma famille font des choses incroyables, mais ils ont quelque chose de plus féminin. Ce sont les femmes qui nous soutenaient financièrement, ce qui a fait de moi un féministe absolu.» Et il rêve désormais de briller parmi les stars au même titre que Whitney Houston ou Beyoncé.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Leave Your Lover – Sam Smith

Photo Capture