La victoire de Conchita Wurst à l’Eurovision aurait provoqué l’ire de Dieu, à en croire le patriarche serbe de l’église orthodoxe. Selon The Economist, lui et un autre responsable religieux national ont estimé que la chanteuse autrichienne et l’ensemble de la communauté LGBT portent une lourde responsabilité dans les inondations qui ont frappé la Bosnie, la Serbie et l’est de la Croatie. Dieu aurait ainsi cherché à punir l’Europe pour ses vices et ses péchés. Un membre du clergé au Montenegro considère quant à lui que ces inondations sont «un avertissement» pour que l’on ne vénère pas la «figure christique» de Conchita Wurst et que l’on s’éloigne «des ténèbres», rapporte le Huffington Post.

Côté catholique, le cardinal de Vienne Christoph Schoenborn a préféré bénir la chanteuse travestie. «Dans le jardin aux diverses couleurs du Seigneur, il y a de l’espace pour toutes les multitudes, a-t-il écrit dans une tribune publiée dans le journal autrichien Heute. Tous ceux qui sont nés hommes ne se sentent pas forcément hommes et c’est la même chose pour les femmes. Ces personnes méritent le même respect que celui auquel nous avons droit en tant qu’êtres humains. Je suis content que Tom Neuwirth ait eu un tel succès en créant le personnage de Conchita Wurst et je prierai pour lui.» Mais sa position sur l’homosexualité n’a pas changé, a souligné son porte-parole. En 2012, le même cardinal avait considéré «qu’un cheminement vers la conversion et la repentance est nécessaire pour les personnes qui vivent des relations homosexuelles, rappelle le Huffington Post. On doit les aider à voir que leur relation n’est pas conforme au plan de Dieu. On ne peut pas changer ce plan mais il faut se souvenir que Dieu est infiniment miséricordieux.»

C’est avec une autre qualité souvent attribuée à Dieu, la grâce, que Conchita Wurst était quant à elle présente hier, jeudi 22 mai à Cannes au gala de l’Amfar, indique metronews. Lors d’une vente aux enchères, 20 millions d’euros ont été recueillis pour financer la lutte contre le sida.

Photo Capture