Un quadragénaire en état d’ivresse et accompagné de ses deux bergers allemands a attaqué trois personnes et a détruit les vitres de plusieurs voitures dans la nuit du dimanche 4 au lundi 5 mai. Les faits se sont déroulés à Anglet, dans les Pyrénées-Atlantiques, sur le parking de la forêt de Chiberta, un lieu de rencontre gay. La police a interpellé l’homme à l’origine des violences, qui a reconnu les dégâts qu’il a occasionnés, mais n’est pas d’accord avec les victimes sur la façon dont les choses se sont passées.

Selon elles, il était armé d’une pala ancha qu’il a utilisée pour s’en prendre aux vitres des véhicules et s’en est pris à elles par homophobie. Lui affirme qu’il s’est contenté de ramasser un morceau de bois par terre et qu’il s’est mis en colère après que quelqu’un lui a demandé du feu. Il n’a pas tenu de propos homophobes, témoignent toutefois les victimes et le parquet n’a pas retenu l’homophobie comme circonstance aggravante. Remis en liberté après une garde à vue, il est poursuivi pour violences sans ITT et dégradations. À lire sur Sud Ouest.