Xmen-120x160_NO HJ.inddLes puristes trouveront sans doute à y redire mais pour la spectatrice lambda que je suis, qui apprécie l’univers Marvel et l’inventivité des X-Men, ce nouvel épisode (le septième!) de la franchise est une réussite. L’histoire est complexe à souhait (il faut avoir les précédents en tête, en particulier X-Men: Le commencement), la 3D justifiée et bienvenue, les comedien.ne.s ne se reposent pas sur un casting impressionnant (Michael Fassbender, James McAvoy, Ian McKellen, Ellen Page…) et se fondent parfaitement dans leurs personnages – mention spéciale à Jennifer Lawrence (photo).

Le futur est tellement noir pour les mutant.e.s que Wolverine retourne en 1973 pour changer le passé. Il se retrouve donc à devoir convaincre le jeune Xavier de lui faire confiance, puis à sortir Magnéto de la prison bétonnée où il est enfermé, accusé d’avoir tenté d’assassiner JFK. Puis les convaincre de s’unir pour empêcher Mystique de tuer Bolivar Trask (qui n’est plus afro-américain – c’est aussi ça la magie du cinéma).

Si le film est parfois un poil bavard, certaines scènes pourraient bien devenir cultes (on pense en particulier à Quicksilver dans la cuisine, aperçu vidéo ci-dessous – je ne spoilerai pas plus). Bref, du grand spectacle avec du fond – une réflexion sur la différence – toujours –, la responsabilité, le vivre-ensemble –, une bonne dose d’humour, des effets spéciaux impeccables. Bref, vivement 2016 pour X-Men: Apocalypse.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur X-Men: Days of Future Past – Bande annonce finale [Officielle] VOST HD

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur X-Men Days of Future Past – promo – Quicksilver

Photo 20th Century Fox