L’association SOS homophobie organise le vendredi 23 mai l’élection de Miss SOS homophobie 2014. Loin d’un concours de beauté traditionnelle, la lauréate sera choisie sur d’autres critères que son physique, le tout dans une ambiance festive et ludique. En effet cette élection passera d’abord par un quiz de culture lesbienne pour tester les connaissances des candidates en musique, en histoire ou en cinéma, puis, lors de la seconde étape, les participantes qui auront réussi le test devront convaincre leurs potentiel.le.s électeurs et électrices grâce à un discours où elles seront jugées sur leur humour et leur verve militante.

«En 2012, SOS homophobie a lancé sa première soirée Miss et Mister SOS homophobie, explique Tania Lejbowicz, co-référente de la commission Lesbophobie de l’association. L’idée était de faire une soirée festive et engagée qui s’est tenue au Spyce Bar, bar largement fréquenté par les gays. Très peu de lesbiennes y sont venues et au vu du paysage festif LGBT à Paris, on sait que les soirées lesbiennes et les soirées gays sont assez séparées. On s’est donc dit qu’on aurait plus de chance de faire venir des lesbiennes si l’on faisait une soirée Miss SOS homophobie à part, dans un endroit lesbien. Ainsi en 2013, la première élection militante de Miss SOS homophobie a eu lieu à la Mutinerie.» Cette année la soirée aura lieu au 3W Café.

Mais l’élection de Miss SOS homophobie est aussi un moyen de donner de la visibilité à la culture lesbienne: «C’est quelque chose qui n’est pas beaucoup mis en avant, sans compter qu’il y a beaucoup moins de soirées et surtout moins de lieux destinées aux filles, souligne Tania Lejbowicz. Et organiser cette soirée, c’est aussi un moyen de susciter de l’engagement dans l’associatif auprès des filles. Notre regret, c’est qu’on a peu de lesbiennes qui adhérent et qui s’engagent dans SOS homophobie.»

Celle qui sera élue Miss SOS homophobie 2014 recevra un coffret Hammam/soin du visage.

Inscriptions et informations sur Yagg Sortir.