Outre Grenoble et Poitiers, des arcs-en-ciel vont se déployer samedi 17 mai dans les rues d’Angers, de Caen, de Dijon, de Lamastre et d’Orléans. Avec Poitiers, ces deux dernières font partie des petites nouvelles de la saison 2014. Et nous n’oublions pas nos voisin.e.s belges qui vont défiler pour la 19e fois dans la capitale européenne.

ANGERS
Dès midi, le Village des Fiertés ouvrira ses portes sur le quai de Ligny, au pied des marches de la cathédrale. Vous pourrez discuter avec une dizaine d’associations et déjeuner en compagnie des organisateurs/trices qui concocteront des sandwichs maison. Le départ de la 15e Marche des Fiertés d’Angers est prévu à 14h avec un parcours dans les rues de la ville avant de rentrer au Village du quai de Ligny pour un DJ set d’amateur.e.s en partenariat avec NRJ. À 18h, un barbecue de rue se tiendra au local de l’association Tonic’s. L’occasion de reprendre des forces pour «La Folle Nuit LGBT» au Chabada qui cédera sa place à un after à partir de 4 heures du matin au Pacha Club.
Le site de la Marche d’Angers.

CAEN
Le Centre LGBT de Normandie organise sa Marche pour la septième année consécutive. Rendez-vous sur la place Saint-Sauveur où vous pourrez rencontrer, entre 14h et 18h, les différentes associations de la région au cœur du Village associatif. Une tente sera consacrée aux Flash tests VIH anonymes et gratuits, réalisés par des bénévoles en partenariat avec le CHU de Caen. Le départ est prévu à 15h de la place Saint-Sauveur pour manifester dans les rues de la ville. Lors des éditions précédentes, chaque année, un millier de personnes a battu le pavé. La journée se terminera de façon festive au Cargo pour une «Folle soirée – from disco to electro». Il sera encore possible de faire des Flash Tests VIH anonymes et gratuits jusqu’à 1 heure du matin.
Le site de la Marche de Caen.

DIJON
Dijon fête ses deux ans de Marche cette année. La première édition, en 2013, avait rassemblé un millier de personnes selon CIGaLes, le Centre LGBT de Dijon. Le rendez-vous pour la Marche est prévu à 14h30 sur la place Wilson. Le cortège passera par la place du Théâtre pour finir par un rassemblement avec des prises de parole place de la Libération. Notez qu’une semaine contre les LGBTphobies est organisée avant la Marche. Le programme est à retrouver ici.
Le site de la Marche de Dijon.

LAMASTRE
Le succès de la toute première Gay pride de Crest en 2013 (le fief de Hervé Mariton, qui avait malgré lui provoqué l’une des plus grandes Marches du monde proportionnellement au nombre d’habitant.e.s) a donné des idées au collectif «Vallée de cœurs» implanté à Lamastre. Il organise à son tour sa première Marche cette année. Une flash mob aura lieu sur la place de la Mairie à 11h avant le départ de la manifestation à 14h. Un forum associatif d’information se tiendra place Montgolfier, à côté de l’Office du tourisme, à partir de 17h. Et la journée finira en musique dès 19h avec une soirée au centre culturel.
Le site de la Marche de Lamastre.

ORLÉANS
Une première Marche de l’égalité contre l’homophobie, ça se fête. Auparavant liée à la ville de Tours, l’association GAGL45 vole en 2014 de ses propres ailes. Les organisateurs/trices ont puisé leurs forces dans les manifestations organisées lors des débats qui ont précédé le vote de la loi du mariage pour tous, qui avaient rassemblé 800 personnes. Rendez-vous à 14h30 place De Gaulle, où un Village associatif sera installé pour présenter au public les activités de l’association.
Le site de la Marche d’Orléans.

BRUXELLES
Chez nos voisin.e.s belges, on va battre le pavé aussi ce samedi avec la Pride4every1. En 2013, plus de 80000 personnes avaient défilé dans les rues. La Marche du 17 mai vient couronner plus de deux semaines d’événements organisés dans le cadre du PrideFestival. À une semaine des élections européennes, la capitale officieuse de l’UE a choisi «Votez pour l’égalité» comme mot d’ordre. Rendez-vous à 14h devant la Bourse.
Le site de la Marche de Bruxelles.

Notez que samedi 17 mai, de nombreuses actions sont organisées dans d’autres villes pour la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie.