Parce que la lutte contre l’homophobie peut aussi concerner les sportifs et les sportives, le Refuge et l’Institut Randstad ont choisi de décerner leur Prix «Initiatives contre l’homophobie et la transphobie» à l’Institut de Ressources en Psychologie du Sport. Les Universités d’Été Euroméditerranéennes des Homosexualités (Marseille) remportent le Prix Yagg des internautes.

Le jury du concours «Le Refuge Institut Randstad – Initiatives contre l’homophobie et la transphobie», présidé par Roselyne Bachelot, ancienne ministre, a attribué son Grand Prix doté de 5000 euros à l’Institut de Ressources en Psychologie du Sport (Ireps). Cette association, dont le siège est à Montpellier, travaille depuis 2004 à la protection de la santé des sportifs. L’IREPS a lancé en janvier dernier un dispositif global de prévention des violences LGBTphobes dans le milieu sportif de la région Languedoc-Roussillon, dont les bénéficiaires sont autant les sportifs/ves que l’ensemble des acteurs/trices de leur écosystème. L’Ireps a notamment mis en œuvre des séances de prévention auprès des athlètes de haut niveau de la région et des sessions de formation à destination des professionnel.le.s du sport et de la santé.

«L’année 2013 a été marquée par une recrudescence des actes homophobes, qui ont progressé de 78 % en un an, selon un récent rapport, déclare Abdel Aïssou, directeur général du Groupe Randstad France. Soutenir les initiatives de la société civile au bénéfice des personnes LGBT est donc plus que jamais indispensable. C’est tout le sens du prix Le Refuge et de l’Institut Randstad, décerné à l’Ireps pour ses actions contre les violences LGBTphobes dans le sport».

Les Universités d’Été Euroméditerranéennes des Homosexualités, qui auront lieu à Marseille du 17 au 30 juillet, ont obtenu 23% des suffrages des 1596 votants sur Yagg.com, partenaire du concours pour la deuxième année consécutive. Cette manifestation rassemblera 200 participant.e.s «correspondant à la diversité sociale et internationale des LGBTQIF» (Lesbiennes, Gays, Bisexuel-le-s, Transgenres, Queer et Intersexes). Au programme, des ateliers sur la santé et sur la situation des LGBTQIF à l’international, un colloque sur les rapports inter-générationnels dans les actions et les mémoires LGBTQIF, des stands d’associations partenaires, une imprimerie populaire et une soirée publique dans un bar associatif du centre-ville de Marseille. Le Prix Le Refuge / Yagg est doté de 2000 euros.