http://youtu.be/nW-_fFdkegs

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Michael Sam Reacts to Being Drafted by the Rams

En voyant les premières images de la vidéo ci-dessus, on pourrait croire que Michael Sam a reçu une très mauvaise nouvelle. Mais le joueur de football américain, qui a fait son coming-out en février alors qu’il évoluait dans une équipe universitaire dans le Missouri, vient en réalité d’apprendre qu’il a été choisi par l’équipe des Rams de Saint-Louis, dans le même État. Et il laisse finalement éclater sa joie en embrassant son compagnon. C’est la première fois qu’un joueur ouvertement gay est sélectionné par une équipe de la National Football League (NFL).

On comprend mieux l’émotion qui s’est emparée du joueur lorsque l’on précise qu’il a été choisi au bout du septième tour de sélection. Il a attendu pendant trois jours que son nom soit enfin prononcé. Sur les 256 joueurs sélectionnés pendant cette phase de recrutement, Michael Sam n’est que le 249e. Près de vingt-quatre autres ailiers défensifs ont été choisis avant le joueur gay. C’est la première fois depuis 2006 qu’un joueur à qui l’on a décerné le prix du meilleur joueur de l’année dans le championnat du sud-est des États-Unis n’est pas recruté dans les premiers tours. Mais Michael Sam n’avait pas brillé pendant les essais qui ont eu lieu en mars.

«Les trois premiers tours de sélection sont diffusés en première partie de soirée pendant deux jours, mais le troisième et dernier jour n’est généralement suivi que par les fans les plus assidus et les professionnel.le.s du football, explique le New York Times. Les joueurs choisis ne sont généralement pas des stars du championnat universitaire et la plupart d’entre eux ne deviennent jamais titulaires d’une équipe de la NFL.»

Car le plus dur reste à accomplir: pour intégrer pleinement l’équipe, Michael Sam sera mis en concurrence avec d’autres joueurs et devra faire ses preuves. Le fait qu’il figure parmi les derniers sélectionnés n’est pas le meilleur augure. Mais le joueur se veut combatif. Il a indiqué vouloir montrer de quoi il est capable: «Je savais que je serais pris quelque part. Et à chaque fois qu’une équipe me laissait de côté, je pensais à comment j’allais prendre ma revanche sur leur quarterback une fois sur le terrain.» Et comme lors de son coming-out, une ribambelle de célébrités l’ont félicité et soutenu sur Twitter.