Le Centre de contrôle des maladies (CDC) américain a lancé l’alerte. Le nombre de cas de syphilis, une maladie sexuellement transmissible, a doublé depuis 2000 et la plupart des cas touche les homo-bisexuels. La syphilis, qu’on croyait sous contrôle en 2000, revient en force et les chercheurs s’inquiètent car cette MST augmente les risques d’acquisition du VIH. Le taux d’infection en 2013 était de 5,3 cas pour 100 000 personnes et il y a eu 16663 cas diagnostiqués l’an passé. Les hommes comptaient pour 91% de ces cas et la plupart était des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH).

La plus forte progression a été retrouvée chez les hommes blancs et hispaniques mais c’est chez les Africains-Américains que la maladie fait le plus de dégâts. On compte 5 fois plus de cas de syphilis chez les Américains noirs que chez les blancs. Selon les chercheurs, des obstacles expliquent cette résurgence chez les HSH parmi lesquelles une tendance des HSH à moins prévenir leurs partenaires en cas d’infection.

Le CDC demande aux autorités de santé de renforcer les campagnes d’information et de prévention sur la syphilis parmi les gays. En France, une telle résurgence de la syphilis avait été constatée à partir de la fin des années 90, y compris parmi les gays interrogés dans les enquêtes presse gay.

Pour plus d’infos sur la syphilis, consultez le site de Prends-Moi.

Via GayStarNews.

Photo Vidéo de prévention sur Prends-Moi