Une jeune femme a été enlevée par des membres de sa famille dans la soirée du dimanche 4 au lundi 5 mai. «La famille d’origine turque a éprouvé des difficultés à accepter son homosexualité et sa relation avec une autre femme», explique à Yagg la substitut du procureur Orlane Yaouanq. Alors qu’elle vivait en Alsace avec sa famille, la jeune lesbienne s’est rendue le 24 avril dans les Hautes-Pyrénées pour s’affranchir de ses proches, rapporte La Dépêche. Mais ses parents, son frère et un beau-frère l’ont retrouvée et l’ont fait monter à bord d’une de leurs voitures, précise Sud Ouest.

Des témoins de l’enlèvement ont contacté la police qui a pu interpeller le véhicule qui se dirigeait vers Toulouse. Deux personnes sont toujours écrouées et quatre autres ont été placées sous contrôle judiciaire, indique la substitut du procureur. La victime de l’enlèvement avait quelques contusions. Emmenée à l’hôpital, elle en est désormais sortie et à rejoint des proches près de Tarbes. Sa famille, qui avait par le passé tenté de la marier de force, était au courant de son homosexualité depuis un certain temps.

L’enquête a été confiée au pôle d’instruction de Pau.

Photo Rama