Des murs pour défendre et revendiquer des droits. Après une première édition en novembre 2012 sur l’égalité des droits et la lutte contre le sida dans un ancien squat du XXème arrondissement – Le Stendhal -, l’exposition de street art engagé et militant, Walls & Rights, fait son grand retour du 8 au 18 mai au squat de L’Onyx à Bagnolet (93).

Avec pour thème «Le corps dérangé/dérangeant de la femme», les organisateurs de cette exposition aux fortes revendications souhaitent mettre en lumière les artistes – graffeurs, street artists, photographes, plasticiens, etc – qui jouent du corps de toutes les femmes pour mieux les défendre et les libérer. Plus de 50 artistes ont été invités, à l’image du célèbre Bastek, à se fondre parmi les fresques qui ornent déjà cet ancien bâtiment administratif, reconverti en squat d’artistes dont l’une des résidentes, Sara Chelou, est co-organisatrice de l’événement avec Valérie Maho et Mikaël Zenouda, militant d’Act Up-Paris.

Interrogée au micro de Yagg, la poichoiriste raconte la genèse de cette exposition qui évoque autant le genre, que les travailleurs/ses du sexe, l’IVG, l’identité de genre ou les amours saphiques.

walls and rights 4 sara chelou

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Interview de Sara Chelou.

Céline Lebovitch et Rafael Gray font partie des artistes invités de cette exposition. Chacun à leur manière, ils expriment leur vision du corps des femmes: de l’apologie des amours lesbiennes à la dénonciation du machisme dans le porno et la publicité. Pour Yagg, ils expliquent leurs oeuvres et leur engagement à travers la peinture, le street art ou le collage.

walls and rights 15 celine lebovitch miss fuck

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur interview de Céline Lebovitch.

walls and rights 3 rafael gray

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur interview de Rafael Gray.

Vernissage le jeudi 8 mai de 16h à 22h avec des performances, et notamment du bondage avec Amaury Grisel et Misungu (interdit au moins de 18 ans). Ouverture les mercredi et vendre de 17h à 20h et les samedi et dimanche de 14h à 20h.

Photos Florian Bardou