Dans le cadre de sa campagne Free & Equal, l’ONU a diffusé ce mercredi 30 avril une vidéo dans le style Bollywood. Le clip de 2 minutes 30 intitulé «L’accueil» a été présenté à Mumbai, en présence de la Haut commissaire aux droits de l’Homme Navi Pillay. L’actrice et ancienne Miss Inde Celina Jaitley, nommée «Championne de l’égalité» par l’ONU, y chante en faveur de l’acceptation de tou.te.s, sans discrimination.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur The Welcome – United Nations Free & Equal

Dans la vidéo, un jeune homme présente la personne qui partage sa vie à sa famille. Quand celle-ci se rend compte qu’il s’agit d’un garçon, un pesant silence s’installe, jusqu’à ce que la mère accepte son fils tel qu’il est ainsi que l’homme avec qui il vit. Ce pas en avant n’aurait pas été possible sans les mots d’ouverture prononcés par Celina Jaitley: «C’est une nouvelle façon de voir, une nouvelle attitude. On peut se demander où sont passées les manières d’autrefois, mais au fond qui se soucie de qui aime qui quand deux personnes qui s’aiment veulent être ensemble?»

«C’est un honneur de m’associer aux Nations Unies pour pour cette campagne importante et qui tombe à point nommé, a indiqué l’actrice. J’ai milité en faveur de l’égalité des droits pour les LGBT pendant plusieurs années et je suis honorée de chanter pour la première fois en faveur d’une cause aussi juste.» L’acteur Imran Khan, repéré pour ses réponses aux questions stupides sur l’homosexualité, était présent pour l’occasion, ainsi que l’activiste trans’ Laxmi Narayan Tripathi et des représentant.e.s de l’ONU. Absent, le secrétaire général Ban Ki-moon a transmis un message de soutien: «Je suis un ardent défenseur de la campagne Free & Equal car je refuse de rester silencieux face aux préjugés à l’encontre des LGBT membres de notre famille humaine. La stigmatisation et l’intolérance forcent des millions de personnes à vivre dans la peur, la honte et le secret.»

L’ONU se réjouit par ailleurs qu’une «identité de genre séparée» a été reconnue par l’Inde et que la Cour suprême a accepté d’entendre un recours sur sa décision relative à la pénalisation de l’homosexualité.

Via nashtags.

Photo DR