«La fidélité récompensée: vous souhaitez faire une PMA, prenez un Thalys. Parce que votre fidélité mérite une attention toute particulière, le Parti socialiste vous invite à entrer dans l’univers du programme Thalys PmaCard.» Indignées et excédées par l’hypocrisie qui entoure l’ouverture de l’accès à la PMA en France pour les couples de femmes et les renoncements des gouvernements socialistes de Jean-Marc Ayrault et de Manuel Valls, les militantes du collectif féministe Djendeur Terroristas ont lancé lundi 28 avril une parodie des cartes de fidélités de la SNCF en proposant une PmaCard pour voyager vers la Belgique, l’Autriche ou les Pays-Bas afin d’y recourir à une PMA.

Très drôle, la page Internet annonce notamment que «dès votre inscription, chaque voyage à bord de Thalys vous rapport des Miles, que vous pourrez transformer en billets de train et ainsi accroître vos chance d’avoir un enfant par PMA». Mais derrière le ton fripon et désinvolte se cache surtout une véritable dénonciation de l’hypocrisie sur la PMA.

«C’est vraiment tragicomique cette reculade sur la PMA, entre Valls qui l’annonce depuis le Vatican et les courbettes aux homophobes de la ministre: on dirait un sketch», soulève Emmanuelle, militante des Djendeur Terroristas. Créé en janvier 2014, ce collectif féministe «qui défend les droits de toutes les oubliées ou les invisibles et qui s’inscrit dans l’intersectionnalité» souhaite ici mettre en accusation une double discrimination de classe et en raison de l’orientation sexuelle. «Car tout le monde ne peut pas se payer une carte premium et débourser 7000 euros pour une PMA à l’étranger» renchérit la militante.

Militer avec ironie? «C’est un besoin qu’on ressentait après tant de violences symboliques et physiques», explique Emmanuelle. Et ça peut se comprendre.

Photo Djendeur Terroristas et Mauritsvink