Invitée du 12/13 Dimanche, sur France 3, la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a de nouveau repoussé la procréation médicalement assistée (PMA). C’est le journaliste Francis Letellier qui est revenu spécifiquement sur cet enjeu (à partir de 23′): «Il y a un an c’était le mariage pour tous et on avait dit qu’il pourrait y avoir une loi sur la famille et sur la procréation médicalement assistée, c’est fini tout ça, c’est fini les dossiers sociétaux?» «Non je ne dirais pas les choses de cette façon, parce que la gauche avance sur deux jambes, le progrès économique et social et le progrès de société, s’est défendue la ministre. Mais les progrès de société, ce n’est pas seulement la famille, ou la procréation médicalement assistée. Sur la PMA, la question est claire, le sujet n’est pas aujourd’hui sur la table.»

«La loi sur le mariage pour tous a été votée. Il ne s’agit pas de faire croire que nous allons mettre ça à l’ordre du jour au Parlement, ce projet n’est pas à l’ordre du jour.» «C’est fini pour le quinquennat?» a insisté Francis Letellier. Réponse de Marisol Touraine:

«Il y a d’autres débats de société, lorsque l’on améliore l’école, lorsque l’on fait en sorte que les enfants soient mieux protégés. Mais la question de la PMA n’est pas la question qui préoccupe de façon majoritaire les Français et je le dis fortement, ce n’est pas une question qui est aujourd’hui sur la table.»

Ces déclarations, qui ne font que confirmer ce que le gouvernement répète depuis des mois, interviennent à la veille de la rencontre entre la secrétaire d’État à la Famille et les opposant.e.s à l’égalité des droits. Avant la «Manif pour tous» cette après-midi, Laurence Rossignol a reçu ce lundi 28 avril des représentant.e.s de «l’Avenir pour tous», le mouvement fondé par Virginie Merle-Tellenne, Xavier Bongibault et Laurence Tcheng. Après un entretien avec elle, les responsables de cette organisation ont fait part de leur joie sur Twitter: