Après les menaces qu’a fait peser le représentant républicain Garry Smith sur l’université de Charleston pour avoir mis en avant Fun Home, la BD autobiographique de la cartooniste lesbienne Alison Bechdel, une troupe qui a adapté cette œuvre en comédie musicale s’est rendue dans cette université de Caroline du Sud pour un concert exceptionnel le lundi 21 avril. À en croire les témoins, dont l’écrivain John Warner sur son blog, le résultat fut remarquable.

Malgré les avions retardés, deux représentations ont pu avoir lieu, raconte dans Playbill le comédien Michael Cerveris, qui incarne Bruce Bechdel, le père d’Alison. Il a raconté ses aventures vers la Caroline du Sud et à l’université de Charleston dans une série de photos publiée sur le même site. Il a notamment confié à quel point cette histoire personnelle avait un écho universel auprès de toutes les personnes qui ont connu des conflits au sein de leur famille. Pour le comédien, l’hostilité des responsables politiques provient avant tout de leur ignorance. «Les sénateurs/trices ont fustigé les concerts en les accusant d’être des provocations hostiles et ont promis de redoubler d’effort pour que l’université souffre d’avoir commis le péché d’éduquer ses étudiant.e.s. Mais ce qui a réellement eu lieu, c’est une profonde méditation et une exploration fouillée des valeurs chrétiennes les plus élémentaires que sont la compassion, la compréhension, la famille, le pardon et l’amour.»

L’événement fut également marquant pour Alison Bechdel elle-même qui n’avait pas eu la chance de rencontrer toute la troupe de théâtre qui a adapté son ouvrage. Elle a été impressionnée d’apprendre que des étudiant.e.s venu.e.s d’universités situées à 5h de route ont également fait le déplacement pour assister aux représentations. «Je crois qu’au fil des années, en voyant les progrès qui ont été faits pour les homos, je me suis reposée sur mes lauriers, a-t-elle indiqué à Slate. Mais il reste encore beaucoup de travail à faire.» La présentation du spectacle sur la scène d’un théâtre de Broadway pourrait contribuer à faire avancer les choses.

Photo via Twitter