Bryan Singer a renoncé à assurer la promotion de X-Men: Days of Future Past après qu’un homme de 31 ans a déclaré avoir été violé et drogué, alors qu’il était mineur, par le réalisateur gay. Celui-ci dément les accusations mais préfère que cette affaire ne nuise pas au film et choisit donc de se mettre en retrait, comme il l’a indiqué dans un communiqué publié hier, jeudi 24 avril.

«Les accusations à mon encontre sont indignes, malveillantes et complètement fausses. Je ne veux pas que ces allégations sans fondement détournent l’attention du public quant à X-Men: Days of Future Past. Ce film fantastique est un travail d’amour et l’une des plus grandes expériences de ma carrière. Par conséquent, par respect pour les contributions extraordinaires d’incroyables comédien.ne.s plein.e.s de talent et de toute l’équipe impliquée, j’ai décidé de ne pas participer aux événements médiatiques futurs concernant le film. Cependant, je promets qu’une fois cette affaire réglée, les faits montreront à quel point tout cela n’est qu’une sombre affaire d’extorsion. Je veux remercier mes fans, mes ami.e.s et ma famille pour leur généreux soutien.»

À lire en anglais sur Variety.

Photo via Twitter