La marque de vêtements américaine Betabrand vient de sortir un nouveau concept de jeans, designé par le jeune créateur Steven B. Wheeler, le Gay Jeans. Il s’agit au premier abord d’un pantalon on ne peut plus classique, mais qui va prendre les couleurs de l’arc-en-ciel au fur et à mesure des lavages, grâce auxquels le traditionnel indigo laissera subtilement la place à une multitude de couleurs.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Gay Jeans by Betabrand

Pour Steven B. Wheeler, cette idée est totalement cohérente avec le processus d’acceptation de soi et de coming-out: «On se construit avec nos caractéristiques naturelles, et le temps et l’exposition révèlent ces traits.

«Ce n’est pas seulement une métaphore de l’expérience d’être homo, c’est l’expérience de chaque être humain. Nous avons tou.t.e.s des choses avec lesquelles nous sommes né.e.s, et ces aspects de notre caractère se développent à travers le temps et cet inévitable processus de maturation.»

UN DENIM «BORN THIS WAY»
Betabrand a joué la carte de l’humour pour présenter ce nouveau modèle: «Les chercheurs de Betabrand ont annoncé la découverte du Gay Jeans, preuve que certains denims sont véritablement nés ainsi [«born that way», dans le texte original]. La nouvelle de cette révélation a relancé le débat sur les questions d’égalité du denim. Les défenseur.e.s du denim ont proclamé cette découverte comme un argument pour l’égalité de traitement entre tous les types de jeans. […] Les groupes conservateurs de denim n’ont pas souhaité commenter.» Une FAQ plutôt amusante pour répondre aux interrogations de la clientèle a aussi été mise en ligne:

« »Comment saurais-je si mes jeans sont vraiment homos et si ce n’est pas juste une phase? » En fait, le Gay Jeans ressemble à n’importe quelle autre paire de denim. Mais quand il vieillit, il ne peut s’empêcher de montrer ses vraies couleurs [«true colors» dans le texte original] – littéralement! « Puis-je l’empêcher de devenir homo en ne le lavant pas? » Cela ne fera que ralentir le processus. Cela aura aussi comme conséquence de dégoûter ceux et celles que vous aimez, quelle que soit leur orientation.»

Si la paire de jeans coûte 98 dollars (environ 71 euros), 10% du prix sont reversés au Centre LGBT de San Francisco.