Dans une interview à Gay Times, Courtney Love raconte le rôle important qu’a eu la communauté LGBT dans sa construction personnelle: «Quand j’étais gamine, j’étais complètement ce qu’on appelle une fille à pédés parce que c’est comme ça que j’ai appris à m’habiller, à être extravertie, et à entrer quelque part, se souvient la chanteuse du groupe Hole. Et en même temps, Julian Cope [un musicien avec qui elle a vécu dans sa jeunesse] m’a beaucoup appris là-dessus quand on était à Liverpool et il n’était pas gay. Je dirais que ma première année d’apprentissage pour devenir une rockstar a juste été de traîner avec des drag queens, et l’année suivante de partir à Liverpool et passer deux ans avec cette bande à apprendre.»

La rock star explique aussi pourquoi elle est aujourd’hui perçue comme une icône gay: «Je crois que c’est le fait d’avoir survécu. Ça doit être ça. Survivre, et aussi la capacité à performer, à me faire belle. Je ressemble à rien le matin, mais vous savez, je sais m’arranger.

«Et aussi… j’ai fait des choses que les gens ne peuvent pas faire. J’ai tout fait, j’ai été une star de cinéma, j’ai vécu toutes sortes de trucs dingues que je n’aurais pas du connaître. J’ai eu des énormes hauts, des énormes bas, et je suis retombée sur mes pieds. Je crois que c’est ça qui vous donne de la valeur.»

Après avoir fait parler d’elle avec l’affaire de l’avion de la Malaysia Airlines, Courtney Love revient en ce moment sur le devant de la scène musicale, avec un tout nouveau single You Know My Name, prévu pour le 4 mai.

Photo Capture