Michael et Michael sont en couple depuis trois ans et pensent tous deux à se marier, au point qu’ils en sont à faire la course pour déterminer qui fera sa demande en premier. Tandis que le Michael comédien vient de prononcer les derniers mots d’une pièce dans un théâtre de Los Angeles, l’autre fait irruption sur scène dans un costume qu’on croirait emprunté à la mascotte d’une célèbre société de crédit. Il est là pour faire sa demande en mariage et se lance dans une déclaration enflammée. Âmes sensibles, prévoyez les mouchoirs (et ne lisez pas la suite avant d’avoir regardé la vidéo):

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur A « Fairy Tale » Proposal – Michael & Michael

«On a tous les deux fait la course pour y arriver et j’ai gagné… Je voulais le faire ici parce que quand je pense à notre relation et à la façon dont elle a commencé, la meilleure façon de présenter les choses, c’est de dire que c’est un conte de fées pour adultes. On s’est rencontrés en boîte, et je t’ai embrassé avant même de savoir comment tu t’appelles. Ensuite, quand j’ai découvert ton nom, ça m’a dégoûté parce que c’était le même que le mien.»

«Je ne sais pas pourquoi je t’ai demandé ton numéro ce soir-là, je ne sais vraiment pas, mais c’est la meilleure décision de toute ma vie. Je ne crois pas à la chance ou au destin, mais grâce à toi, je crois en la magie. Je ne sais pas comment un inconnu en boîte a pu devenir la personne la plus importante de ma vie et m’apprendre ce qu’est l’amour. T’aimer est l’expérience la plus intense de mon existence et ça m’a transformé. Chaque matin, quand je me réveille à tes côtés, je suis tellement heureux d’être en vie et je voudrais que tout le monde puisse avoir une fraction de ce que nous partageons. Je t’aime tellement… Michael Jeffrey Feldman, veux-tu m’épouser?»

La réponse de son compagnon le prend toutefois par surprise: «Tu as failli me dépasser d’un cheveu!», s’est exclamé Michael avant de se tourner vers les autres comédien.ne.s sur scène: «Vous avez ce que je vous avais demandé?» Trois comédien.ne.s déplient alors des feuilles. Mises bout à bout, elles forment le mot «oui». «Quoi?! Il était au courant?», s’emporte le demandeur dupé, qui était jusque là persuadé d’avoir réussi sa surprise. Finalement, les deux hommes se disent mutuellement oui, tombent dans les bras l’un de l’autre et échangent un baiser. Un vrai conte de fées.

Via Queerty.