«Je n’entretiendrai aucune polémique avec la frange la plus radicale des opposants au mariage pour tous». Dans une interview au JDD dimanche 13 avril, Laurence Rossignol, nouvelle secrétaire d’État à la Famille, et ardente défenseuse du mariage pour tous l’an passé, s’était déjà déclarée favorable au dialogue avec les représentant.e.s de la «Manif pour tous». «Les manifestations ont été importantes, beaucoup dans ce camp aussi veulent dialoguer», avait-elle poursuivi.

Lundi 21 avril, invitée de BFM TV, la secrétaire d’État a donc réitéré son souhait de dialogue en annonçant qu’elle recevrait les opposant.e.s au mariage pour tous, relève Le Lab. «Ils ont déjà dû avoir aujourd’hui [lundi 21 avril] un mail pour leur demander de prendre contact pour fixer le rendez-vous», a-t-elle précisé. Et Laurence Rossignol d’ajouter:

«Je pense que, dans moins de deux semaines, j’aurai reçu l’ensemble des fédérations qui composent l’Unaf ainsi que la Manif pour tous et l’Avenir pour tous qui est une autre branche de ce mouvement.»

Sa nomination au gouvernement mercedi 9 avril avait pourtant fait grincer des dents ses détracteurs/trices qui voient aujourd’hui l’opportunité de revenir en force et d’imposer leur agenda.

À lire sur Le Lab.