Suite à la réaction de deux élu.e.s PS à la nomination d’un ancien responsable régional de la «Manif pour tous» comme conseiller délégué aux écoles par Laurent Hénart (photo), les associations LGBT locales ont à leur tour fait part de leur inquiétude dans un communiqué de presse. Selon elles, la proximité du nouveau maire UDI avec des personnes gravitant autour de l’organisation opposée au mariage pour tous représente un danger. Elles rappellent plusieurs faits récents: «En juin 2012, André Rossinot annonçait son intention de créer un grand centre LGBT à Nancy, et de lui apporter un très important financement… Son successeur, Laurent Hénart, rompt totalement avec le passé d’ouverture aux personnes LGBT de la ville de Nancy! Madame Valérie Debord [ndlr: la troisième adjointe de Laurent Hénart], ex-députée UMP de Meurthe-et-Moselle, l’avait souligné dès le 17 janvier 2013 : si elle défilait avec ses amis de la « Manif pour tous », c’était pour affirmer son opposition à la filiation pour les homosexuels! C’est déjà à nos familles, à nos enfants, qu’elle s’opposait. Pendant les élections municipales, et au contraire de plusieurs de ses adversaires, Laurent Hénart a omis d’assister à l’anniversaire de la plus importante association LGBT de Nancy, Équinoxe Nancy Lorraine.»

Pour Equinoxe Nancy Lorraine et l’Association National Transgenre (ANT), ces signaux «débouchent sur un retournement radical» du nouveau maire, qu’elles décrivent comme un «homme de dialogue» très ouvert sur les questions LGBT: «Laurent 1, l’ami des personnes LGBT, a donc cédé la place à Laurent 2, l’ami des militants de la « Manif pour tous ».

Jusqu’où ira le nouveau maire de Nancy pour se gagner la droite ultra qui n’était autrefois pas sa tasse de thé? Les associations LGBT les plus actives redoutent une baisse de leurs subventions, pourtant déjà très faibles pour une ville de plus de 100 000 habitants. Une chose est d’ores et déjà certaine : annoncé en 2012 par André Rossinot, le projet de Maison LGBT (dont l’assemblée générale constitutive du 19 avril vient d’être annulée) est en réalité mort-né. Laurent Hénart et ses nouveaux amis de la « Manif pour tous » ne lui donneront jamais les moyens financiers de vivre!»

Photo Oneillfrance