Après le vote au Parlement de la loi sur l’ouverture de l’union civile et l’adoption aux couples de même sexe le 14 avril, la présidente Marie Louise Coleiro Preca, qui a pris ses fonctions le 4 avril dernier, a promulgué la nouvelle loi hier. Son prédecesseur George Abela avait de son côté clairement montré son opposition au texte et avait affirmé qu’il ne le signerait pas. Votée au même moment, une loi contre les discriminations sera élargie pour englober l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

Malte rejoint donc aujourd’hui les 22 pays de l’Union Européenne qui reconnaissent légalement les couples d’hommes et de femmes par le droit à l’union civile ou le droit au mariage.

Photo Capture