C’est l’histoire de photos d’une époque révolue, tombées dans l’oubli, mais qui ressurgissent des dizaines d’années plus tard. En 2006, alors qu’il faisait le tour d’une décharge à Kansas City, le photographe et vidéaste américain Robert Chase Heishman tombe accidentellement sur une série de clichés intitulés Jack’s Slides: Chicago and Kansas City qui montrent des bals drag queen des années 1950-60, notamment au club The Colony de Kansas City. De son côté, Michael Boles découvre, en déménageant un ami en 2008, une boîte à chaussure contenant une centaine de photographies similaires accompagnées d’articles de presse d’un dénommé Jack.

Mais ce n’est qu’en 2012 que les deux amis font le rapprochement de leur découverte et constatent qu’il s’agit du même photographe, un familier de la scène drag queen du Kansas de l’époque. Naît ainsi le projet Private Birthday Party, avec l’aide de l’artiste Emily Kay Henson, qui consiste à rechercher l’auteur de ces photographies et les photographies pour en faire une collection susceptible d’être publiée dans un livre et exposée, notamment pour son esthétique très particulière.

« UNE COMMUNAUTÉ ÉTROITE ET SOUDÉE »
Certains des performers ont d’ailleurs été identifies grâce à Stuart Hinds des Gay and Lesbian Archives of Mid-America, UMKC, ont-ils confié dans un entretien au magazine The Cut. «Ce qui est vraiment drôle et si spécial avec ces images, c’est qu’il ne s’agit pas uniquement de photographies de travesti.e.s pour faire leur promotion, comme nous avons vu au cours de nos recherches, explique Emily Henson. Ce sont des photos d’un tout. Tout le monde a l’air de se connaître et d’être ami. C’est un aperçu d’une communauté étroite et soudée et qui se soutient mutuellement.»

La jeune femme poursuit: «Quand nous avons commencé à raconter aux gens l’existence de ces photos, nous avons souvent entendu qu’ils ne savaient même pas que Kansas City avait une histoire drag queen, mais elle en avait une, et la scène drag était très vivante – aussi animée que la scène drag queen à New York ou San Francisco l’aurait été à ce moment-là.»

Aujourd’hui, les photographies sont compilées sur le site Private Birthday Party, et constituent un témoignage sans précédent de l’histoire LGBT dans l’État du Kansas, réputé conservateur. En attendant d’identifier le dénommé Jack, acteur et photographe d’une scène underground et de ses us-et-coutumes.

Photos Image courtesy of Private Birthday Party / Gay & Lesbian Archive of Mid-America, UMKC