Le média LGBT québécois Fugues a fêté ses 30 ans, le 1er avril. En présence du maire de Montréal Denis Coderre et de la Première ministre Pauline Marois, 600 personnes se sont réunies au Centre des Sciences du Vieux-Port de Montréal pour célébrer ensemble cet anniversaire.

L’émergence de ce média communautaire, qui comporte aujourd’hui un magazine et un site web, s’est faite à un moment crucial pour la communauté LGBT québécoise, sous l’impulsion de Martin Hamel et des éditions Nitram: «Nous étions les témoins privilégiés d’une transformation historique se rappelle Yves Lafontaine, aujourd’hui rédacteur en chef du magazine.

Un développement organisationnel important au niveau communautaire et militant d’un côté, et de l’autre la revitalisation du Quartier Centre-Sud dont une portion importante prenait de plus en plus le nom du Village gai de Montréal. On a souvent tendance à l’oublier, mais le Village, il y a vingt-cinq ans, c’était encore un no man’s land, une zone très défavorisée d’un quartier qui avait grandement besoin de revitalisation. Cinq ans plus tard, au milieu des années 90, le secteur, en particulier la rue Sainte-Catherine, vivait un boom inespérée avec l’arrivée de jeunes entrepreneurs qui fondaient de nouvelles entreprises: des bars, des boutiques, de meilleurs restos, etc.»

En 30 ans, Fugues est devenu un outil majeur de cohésion dans la communauté québécoise LGBT, en tant qu’outil d’informations, mais aussi en s’associant aux combats pour la reconnaissance des droits, et en participant à l’essor des entreprises communautaires. Au départ principalement tourné avec les gays, les lesbiennes et les bi.e.s, Fugues défend aussi les droits des personnes trans’: «Au fil des ans, de manière naturelle, nous avons fait état des aspirations des militants qui s’exprimaient au nom d’une majorité silencieuse, nous avons braqué les projecteurs sur les créateurs issus de la communauté et avons également donné la parole à ceux qui ont transformé et donné forme au Village», affirme Yves Lafontaine.

Toujours dans le cadre de ce trentième anniversaire, Fugues proposera du 19 juin au 30 août une exposition sur ces trente dernières années de militantisme à l’Ecomusée du fier monde de Montréal.

Photos Fugues