Fatima Rouina
: Papaoutai, CUT
Après la reprise du morceau Happy par Woodkid (que j’ai sur-écouté!), le groupe hollandais CUT rend hommage à Stromae en revisitant Papaoutai. Une reprise électro-pop plutôt bien réussie, donnant au morceau un rythme planant très agréable.

 


Florian Bardou
: L’Adulte, Sébastien Tellier
Les Mystérieuses cités d’or, les rues de Rio de Janeiro, et une barbe de plus en plus fournie. Il semblerait que Sébastien Tellier ne soit pas revenu indemne du Brésil. Avec L’Adulte, deuxième extrait de son nouvel album L’Aventura (sortie prévue le 26 mai), l’interprète de Divine chante l’enfance sur des airs de bossa nova qui ne sont pas sans rappeler la – très belle et mélancolique – rue Madureira de Nino Ferrer. Difficile de ne pas avoir envie de partir pour mieux se retrouver avec ça…

 


Judith Silberfeld
: Woman is Still a Woman, Chinawoman
Cette chanson me trotte dans la tête depuis plusieurs jours (depuis que ma mère l’a partagée sur Facebook). Je n’arrive pas à décider si l’image d’un gorille fessant une femme est dérangeante ou si l’absurdité des flammes en carton efface le reste.

 


Julien Massillon
: The Magic Position, Patrick Wolf
Deezer m’a proposé comme ça, out of the blue, cette chanson que j’avais oubliée, alors que je n’avais rien demandé, et depuis, elle ne me quitte plus, au point d’envisager de l’ajouter à la playlist de mon mariage.

 


Bénédicte Mathieu
: I Want to Be in Love‬, Dolly Parton et Melissa Etheridge
Deux chanteuses absolues, l’une de la country, la deuxième rockeuse. Un pur régal.

 

https://www.youtube.com/watch?v=QQKMSVOxvYU&feature=player_detailpage


Noémie Cagniart
: All About You, Birdy
Birdy, 17 ans, un talent précoce. Ses chansons sont le reflet de tout ce que l’on ressent mais qu’on ne saurait dire avec des mots. Le premier album fut un succès, le second est encore mieux!

 


Maëlle Le Corre
: Jesus Doesn’t Want Me For A Sunbeam, Nirvana
Le 5 avril dernier, je célébrais avec quelques copines la mémoire de Kurt Cobain, décédé vingt ans plus tôt. Avec nos chemises à carreaux et nos vieux jeans troués (sauf pour moi, je représentais Courtney Love avec mon diadème et ma robe à fleurs), les cheveux gras, nous avons réécouté nos vieux albums de Nirvana avec un brin de nostalgie, dont l’incroyable Unplugged, qui n’a rien perdu de sa puissance…

 


Xavier Héraud
: The Rains of Castamere, Sigur Rós
Celles et ceux qui ont vu le deuxième épisode de la saison 4 de Game of Thrones ont pu entendre cette version de la terrible chanson des Lannister par Sigur Rós… Petite préférence pour la version de The National, mais celle des Islandais vaut le détour quand même.

 


Christophe Martet
: I wish I were in love again, Mickey Rooney et Judy Garland:
On l’oublie mais Mickey Rooney, qui n’était pas un Apollon, chantait très bien. Était-ce cela qui le rendait si attirant pour les femmes (marié huit fois quand même)?