À l’occasion de son anniversaire, le collectif Barbi(e)turix a organisé plusieurs événements autour de la culture lesbienne. Yagg avait rencontré Rag l’été dernier pour se remémorer l’évolution du collectif, «parti d’une bande de filles qui s’entendaient bien», et à l’origine d’une soirée devenue aujourd’hui incontournable, la Wet For Me, d’un fanzine et d’un webzine.

Dès ce soir et jusqu’au 27 avril au Point Ephémère, l’exposition La culture lesbienne s’exhibe proposera de découvrir ou de redécouvrir les travaux de photographes et illustratrices comme Vaïnuï de Castelbajac, Fanny Katz, Marie Rouge, Sarah Bastin, ou encore Emilie Jouvet. «À mi-chemin entre la scène gay et le milieu féministe, la culture lesbienne s’est trop longtemps agitée en secret, affirme le collectif. Minorité dans la minorité, elle s’est construite en marge mais compose aujourd’hui un véritable réseau d’artistes de plus en plus influentes. Toutes s’activent pour questionner nos représentations et faire vivre une communauté avide de découverte et de changement. Depuis sa création, le collectif Barbi(e)turix se bat pour donner aux lesbiennes l’opportunité de s’exprimer sans complexes.»

Après ses débuts dans les sous-sols du Troisième Lieu, puis la Flèche d’Or et le Nouveau Casino, Barbi(e)turix a pris ses quartiers à la Machine du Moulin Rouge où se tient la Wet For Me. Pour sa Decade Edition le 26 avril, le collectif offre un line-up qui ravira les noctambules avec plusieurs têtes d’affiches qui ont marqué les nuits de Barbi(e)turix: Peaches, Chloé, Acid Arab, ou encore Caroline France.

Enfin, le collectif organise une projection du film Le projet Sextoy le 22 avril, un documentaire sur DJ Sextoy, personnalité emblématique du Pulp et de la culture techno, décédée en 2002. Le film sera présenté en présence des réalisatrices Lidia Terki et Anastacia Mordin.

Découvrez le teaser des 10 ans de Barbi(e)turix:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur THE REAL BACKSTAGE ( CLIP OFFICIEL des 10 ANS de BARBI(E)TURIX )