Si le mariage des couples de même sexe n’est pas encore à l’ordre du jour en Italie et à Saint-Marin, des signes positifs sont à relever. À Grosseto en Toscane, un tribunal a procédé à la reconnaissance du mariage d’un couple d’hommes, Giuseppe Chigiotti et Stefano Bucci, mariés depuis décembre 2012 à New York. «Une décision historique», a commenté le sénateur et ancien président d’Arcigay Sergio Lo Giudice, rapporte Gay.it. Pour le juge à l’origine de cette décision, la loi italienne ne s’oppose pas à la transcription d’actes d’état civil réalisés à l’étranger. Le juge s’est notamment appuyé sur la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’Homme. Le mariage de ce couple figure désormais dans les registres d’état civil de la municipalité.

À quelques kilomètres de là, le gouvernement de Saint-Marin examinera bientôt une loi permettant justement la reconnaissance des mariages de couples de même sexe célébrés à l’étranger, indique Queerty. Le militant gay Federico Podeschi (à gauche sur la photo) avait été nommé consul honoraire au pays de Galles par Saint-Marin il y a trois ans. Il y a épousé son compagnon grâce à l’ouverture du mariage il y a quelques jours et a depuis entamé des démarches pour que son mariage soit reconnu dans son État d’origine, précise San Marino TV. C’est à cet effet qu’il a rédigé un projet de loi d’initiative populaire qui sera examiné par l’exécutif. Si celui-ci approuve cette proposition, le texte sera soumis au vote des parlementaires. L’homosexualité n’est plus pénalisée à Saint-Marin depuis 2004, souligne Pink News.

Photo Capture