Depuis le début de l’année, les interventions en milieu scolaire (IMS), menée par des associations agréées comme Contact, SOS homophobie, Rimbaud ou le MAG, sont victimes d’attaques de la part des opposant.e.s à la «théorie du genre», jusqu’à être annulées. Elles se révèlent pourtant de la plus grande utilité pour lutter contre l’homophobie, les discriminations et les stéréotypes dans les collèges et lycées.

Le gratuit LGBT lyonnais Hétéroclite, soucieux de faire un peu de pédagogie, a donc choisi de décrypter le fonctionnement de ces interventions dans un article mis en ligne mardi 8 avril. Salvateur. On y apprend notamment que l’association Rimbaud, depuis sa création en 2009, a pu sensibiliser à la lutte contre l’homophobie jusqu’à 500 classes, soit 3000 élèves.

À lire sur Hétéroclite.

Photo Patrick Janicek