1. Ne partez pas de la pièce en courant. C’est malpoli.
2. Si vous devez reculer, faites-le lentement et discrètement.
3. Ne partez pas du principe que vous l’attirez.
4. Ne partez pas du principe que vous ne l’attirez pas.
5. Ne partez pas du principe qu’elle ne vous attire pas.
6. Ne vous attendez pas à ce qu’elle soit aussi excitée à l’idée de rencontrer une hétérosexuelle que vous pouvez l’être à l’idée de rencontrer une lesbienne. Elle a probablement grandi avec eux.
7. Ne commencez pas immédiatement à parler de votre petit ami ou de votre mari afin d’établir clairement que vous êtes hétéro. Elle le sait probablement déjà.
8. Ne lui dites pas qu’il est sexiste de préférer les femmes. Ne lui dites pas que les hommes sont aussi opprimés par le sexisme que les femmes et que les femmes devraient aider les hommes à combattre leur oppression.
9. Ne partez pas du principe qu’elle déteste les hommes. De même, acceptez qu’elle puisse ne pas vouloir prendre part à un événement où il y aura des hommes.
10. Ne lui demandez pas pourquoi elle est comme ça. Demandez-vous pourquoi vous, vous êtes comme ça.
11. Ne minimisez pas son expérience en partant du principe que ce n’est qu’une histoire de chambre à coucher.
12. Ne partez pas du principe qu’elle veut être traitée comme un homme.
13. Ne partez pas du principe que ses relations lesbiennes, contrairement aux relations homme-femme, sont exemptes de problèmes comme la jalousie, la communication, l’échec, les difficultés à s’engager etc. De même, ne partez pas du principe qu’elle est dans une relation malsaine.
14. Ne partez pas du principe que vous et elle ne pouvez pas être amies. Ne partez pas du principe que vous pouvez l’être.
15. Respectez son individualité. Elle est lesbienne, mais elle est aussi Mary, Pam, Lori…

La liste se termine avec un exercice («Faites semblant d’être lesbienne pendant 24 heures. Quelles différences remarquez-vous dans ce que vous ressentez?») et un rappel d’un devoir à rendre.

 

Via Dangerous Minds.