C’est avec ses propres armes – la musique – que le chanteur et compositeur Stéphane Corbin a voulu répondre aux manifestations contre l’ouverture du mariage qui ont marqué l’actualité l’an dernier. Plus de 80 artistes ont été réunis dans le cadre du projet «Les Funambules» afin de chanter «l’homosexualité ordinaire», des histoires de femmes qui aiment des femmes et d’hommes qui aiment des hommes, qui découvrent leur différence, sont rejeté.e.s ou accepté.e.s, et trouvent le bonheur, ou pas.

Dans la vidéo ci-dessus, Yagg a pu rencontrer Cécilia Cara, que l’on peut retrouver sur scène parmi les Vocapeople et qui a incarné Juliette dans la comédie musicale Roméo & Juliette, ainsi que Yoni Amar, qui joue la Bête dans la comédie musicale La Belle et la Bête. D’autres artistes, comme Amanda Lear, Annie Cordy ou Pierre Richard, ont également apporté leur pierre à l’édifice.

L’ambition a été de raconter «des histoires d’amour ou des parcours de vie qui peuvent devenir, pour les homosexuels, des références qui jusqu’alors n’existaient pas», indiquent les responsables du projet sur la plateforme ProArti, destinée à récolter des dons. L’objectif fixé a été atteint et couvre un tiers des dépenses, mais dans la mesure où le projet est entièrement bénévole – les bénéfices de la vente de l’album seront reversés au Refuge – un coup de pouce supplémentaire du public est vivement espéré.

Ce dimanche 6 avril, à Paris, un concert présentant quelques chansons de l’album aura lieu au Tango à partir de 19h30.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Les Funambules: un album pour chanter «l’homosexualité ordinaire»

Photo Les Funambules