La revue numérique Professeur Cyclope publie le premier épisode d’une série intitulée Super Rainbow, dessinée par Lisa Mandel. Les héroïnes y sont en fait des super-héroïnes, dont les super-pouvoirs se déclenchent lorsqu’elles font l’amour et ont des orgasmes. Dans ce premier épisode, leur mission consiste à mettre fin aux agissements d’un caniche géant, qui détruit ville après ville…

Plutôt étiquetée auteure jeunesse, Lisa Mandel, auteure de Princesse aime Princesse et de la série Eddy Milveux et scénariste d’Esthétique & Filatures (prix Artemisia en 2009), était frustrée que certain.e.s n’ouvrent même pas ses albums, alors qu’ils sont plutôt pour tout public, explique-t-elle dans l’interview publiée par Professeur Cyclope: «Je me suis dit, j’ai envie de faire un truc humoristique, bien débile, mais pour adultes, et c’est pour ça que j’ai pensé à Super Rainbow. Et l’autofiction, ça m’amusait.»

Puisque leurs pouvoirs ne viennent qu’avec l’orgasme, les héroïnes vont devoir, par moments, trouver un endroit où faire l’amour vite fait. «Sachant que je suis quand même hyper prude, donc mes scènes sexuelles sont quand même soft, souligne-t-elle. Je n’avais pas envie de faire un truc de cul (…) Ce qui me plaît, c’est vraiment l’idée de la série Z, aller à fond dans le nanar.»

«En tant que lesbienne, je ne vais pas me priver de mettre en scène des personnages gays et lesbiens, parce que clairement on existe et c’est un pied de nez, dit-elle aussi. Je ne le fais pas en réaction au climat actuel, c’est quelque chose que j’ai toujours fait et que je ferai toujours, parce que ça m’amuse aussi beaucoup de détourner les codes de manière générale.»

Pour écouter l’interview, cliquez sur l’image ci-dessous et descendez jusqu’en bas de la page:

Lisa Mandel Pr Cyclope

Découvrir le sommaire de Professeur Cyclope n°13, avril 2014.