Selon nos informations, Manuel Valls devrait nommer Najat Vallaud-Belkacem à la tête du nouveau ministère de la Théorie du genre. Jointe par Yagg, celle qui jusqu’ici était ministre des Droits des femmes s’est dite «très honorée de la confiance du Premier ministre» et a déclaré prendre sa nouvelle mission «très au sérieux»:

«Le Président l’a dit: nous sommes un gouvernement de combat. Et mon combat désormais sera d’imposer la théorie du genre partout. À l’école bien sûr, mais aussi en entreprise. Vu le taux de chômage, nous allons également sensibiliser les agents de Pôle Emploi à cette question. Le gender, c’est maintenant!»

Du côté de la LGBT, la nouvelle est accueillie avec une grande satisfaction. «C’est une grande victoire du lobby LGBT!, s’enthousiasme l’un de ses porte-parole. Avec sa coupe un peu garçonne, Najat Vallaud-Belkacem sera parfaite.»

À celles et ceux qui s’étonnent de la création d’un tel ministère, l’entourage du nouveau Premier ministre fait savoir que «cela n’est pas plus idiot qu’un ministère de l’identité nationale, de la réussite scolaire ou du redressement productif».

La nouvelle a en tout cas sonné les opposant.e.s à la théorie du genre. Selon son entourage, Béatrice Bourges se demanderait si elle va à nouveau faire une grève de la faim ou si au contraire elle ne va pas manger à toute heure du jour et de la nuit pour marquer sa désapprobation. Certain.e.s l’auraient déjà aperçue dans le queue du nouveau Burger King, à Saint Lazare. Les Hommen de leur côté ont décidé de radicaliser leur mouvement: ils manifesteront désormais en slip. «Et pas en boxer, précise leur porte-parole. Le boxer, ça fait trop pédé.»

Photo Capture