Nommé lundi 24 mars, le tout nouveau PDG du conseil d’administration de Mozilla ne fait pas l’unanimité. Créateur de Java Script, Brendan Eich traîne quelques casseroles que certain.e.s se sont empressé.e.s de révéler, le fait qu’il ait notamment fait une donation de 1000 dollars en 2008 pour soutenir la Proposition 8 en Californie, époque à laquelle il était déjà directeur technique de Mozilla. L’affaire avait refait surface en 2012 et avait agité la twittosphère, sans pour autant faire réagir le principal intéressé. Dès sa nomination à la tête de Mozilla, de nombreux/euses utilisateurs/trices ont réagi, et notamment Hampton Catlin et Michael Lintorn, un couple de développeurs qui ont fondé la société de logiciels Rarebit.

DES UTILISATEURS/TRICES S’INSURGENT
Sur leur site, ils expliquent en quoi la Prop 8 a eu une réelle influence sur leur vie personnelle et professionnelle, et à quel point ils sont aujourd’hui stupéfaits d’apprendre qu’un opposant notoire à l’égalité des droits a pris la tête d’une organisation comme Mozilla: «Nous avons été choqués de lire que Brendan Eich a été nommé PDG de Mozilla.

«En tant que couple gay, dans l’impossibilité de nous marier en Californie jusqu’à récemment, nous ne pouvons pas moralement soutenir une entreprise qui laisserait non seulement quelqu’un au point de vue haineux au pouvoir, mais lui donnerait une promotion et le laisserait gérer une organisation toute entière. Beaucoup de gens ont été choqués d’un point de vue politique, et Michael et moi vous remercions de nous soutenir. Mais, pour nous, c’est très, très personnel. Michael est citoyen britannique et l’immigration est un vrai problème pour nous.

«Comme nous sommes un couple binational, jusqu’à cet été où la Cour suprême a rejeté la Proposition 8, Michael avait un visa temporaire, et était pieds et poings lié à son travail. Heureusement, il adorait travailler ici, mais nous ne pouvions pas nous lancer dans quoi que ce soit. Quand on quitte son boulot, on perd son visa. Alors, à cause de Prop 8, Michael était incapable de co-fonder une entreprise avec moi. […] Au plus profond de nous-mêmes, nous ne pouvons supporter d’utiliser notre créativité, notre expérience, notre connaissance et notre passion pour faire avancer la carrière d’un homme qui à ce jour n’a pas présenté d’excuses pour ce soutien. Je ne peux pas passer des heures, des jours et des années à peaufiner, construire et promouvoir des applications qui le rendent plus riche qu’il ne l’est.»

Une autre tribune, cette fois-ci écrite par Tim Chevallier, un employé de Mozilla, tend elle aussi à montrer que les positions de Brendan Eich sur la question de l’égalité ne sont pas sans conséquences.

D’autres ont réagi sur Twitter, entre colère et humour:

«Y a-t-il un endroit où je peux donner 1000 dollars pour retirer le droit de Brendan Eich d’accéder à un poste de direction? Je ne crois pas que des gens comme lui devraient l’avoir.»

«Le nouveau PDG de Mozilla est homophobe et a cherché à empêcher l’égalité en Californie. Suis passé à Chrome.»

«Bravo de soutenir la haine. L’intolérance personnelle devrait avoir des conséquences professionnelles.»

RÉPONSE DE MOZILLA
Dans un communiqué du siège, l’organisation à but non-lucratif a tenté de rappeler son engagement envers l’égalité et le respect de tou.t.e.s ses employé.e.s: «Mozilla s’est toujours profondément engagée à honorer la diversité en matière d’orientation sexuelle et de croyances parmi notre équipe et notre communauté, à travers tous ses projets d’activités. Une preuve concrète est notre politique en matière de santé. Mozilla fournit les mêmes avantages et bénéfices aux partenariats domestiques qu’aux couples mariés aux États-Unis, même dans les États où cela n’est pas autorisé. Pour ceux/celles qui choisissent l’assurance vie, la couverture s’étend au/à la partenaire domestique, y compris pour les couples de même sexe. Avec des milliers de personnes à travers plusieurs pays et cultures, la diversité est au cœur de ce que nous sommes, et nous sommes uni.e.s dans notre mission pour garder le web ouvert et accessible à chacun.e.»

BRENDAN EICH VEUT S’ENGAGER CONCRÈTEMENT
Brendan Eich a finalement publié hier sur son blog une série d’engagements. Le nouveau PDG de Mozilla a exprimé des regrets, et semble chercher désormais à se racheter, affirmant que le respect de chacun.e est au cœur de ses préoccupations: «Je sais que qu’il y a des craintes sur mon engagement à promouvoir l’égalité et l’accueil des LGBT à Mozilla. J’espère pouvoir dissiper ces craintes, tout d’abord en prenant des engagements auprès de vous. Au-delà, je souhaite les dissiper par des actions et des résultats. Un certain nombre de Mozillians, y compris des LGBT et leurs allié.e.s se sont porté.e.s volontaires pour offrir conseils et aide en ce sens. Je ne peux les remercier assez, et je demande à ce que cet effort se poursuive pour faire de Mozilla un lieu d’égalité et d’inclusion pour tou.t.e.s.»

Le nouveau PDG compte donc désormais développer les actions en direction des LGBT, notamment en travaillant avec des associations, et promouvoir la non-discrimination dans son entreprise avec de nouvelles initiatives.

«Je sais que certain.e.s seront sceptiques, et que les mots seuls ne changent rien. Je peux seulement demander votre soutien pour avoir du temps pour des actions et pas que des mots, et en attendant, vous exprimer ma tristesse pour avoir engendrer cette souffrance.»

Photo Darcy Padilla