«Le ministère de l’Éducation serait-il traumatisé par la « Manif pour tous »?» C’est la question que soulève Véronique Soulé, journaliste de la rubrique éducation de Libération, dans un billet publié mardi 25 mars au sujet des atermoiements du ministère de l’Éducation nationale pour lutter contre les LGBTphobies à l’école. Une lettre du Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire a d’ailleurs été envoyée au ministre Vincent Peillon pour manifester le mécontentement des signataires face à l’extrême timidité et lâcheté du ministère.

À lire sur Libération.