Bruce LaBruce est un des cinéastes américains les plus iconoclastes de ces dernières années. Après ses incursions dans le monde des prostitués homos (Hustler White, 1996) et du porno gay assaisonné à la sauce zombie (dont LA Zombies avec François Sagat en 2010), il propose une comédie romantique avec Gerontophilia, sortie sur les écrans le 26 mars. Qui l’eut cru? Mais avec LaBruce, ne vous attendez pas à une version gay de Harold et Maud. Ce qui intéresse le réalisateur, c’est d’explorer cette obsession qui pousse un jeune homme, Lake (Pier-Gabriel Lajoie, craquant dans son premier rôle), à coucher avec des mecs beaucoup, beaucoup plus âgés.

Dans l’interview qu’il a accordée à Yagg, Bruce LaBruce explique qu’avec Gerontophilia, il avait envie d’explorer de nouveaux territoires cinématographiques.