L’illustrateur et directeur artistique de la revue littéraire du New York Times, Nicholas Blechman, s’est rendu à Parme en Italie pour en savoir plus sur l’entreprise Barilla, première productrice de pâtes dans le monde. Cette visite lui a permis de réaliser une infographie disponible sur le site du quotidien dans laquelle il s’arrête sur la polémique provoquée il y a quelques mois par le PDG Guido Barilla. Celui-ci avait indiqué qu’il ne souhaitait pas montrer de famille homoparentale dans les pubs de la marque. Confronté à une pluie de réactions désapprobatrices, il a présenté des excuses et rencontré des associations LGBT. Barilla s’est ensuite engagée en faveur de la diversité et des LGBT, mais les actions concrètes se font encore attendre. Dans une première version, le New York Times avait indiqué par erreur que le boycott de la marque a pris fin, mais celui-ci continue.

«Peut-être que Barilla pourrait prouver sa sincérité en changeant ses emballages», suggère Nicholas Blechman, qui a imaginé des pâtes au couleur de l’arc-en-ciel et des «linguine lesbiennes», des «tortellini transgenres» et des «bucatini bisexuels».

Via Towleroad.