Le fait que Bruce LaBruce soit l’invité du Grand Journal hier, mardi 18 mars, était déjà un message en soi. Le réalisateur l’a répété à plusieurs reprises sur le plateau de l’émission de Canal+: il a voulu faire quelque chose de nouveau pour toucher un public plus large. «J’avais l’impression de prêcher aux converti.e.s, a-t-il expliqué. Le moment est venu de trouver un autre public.» Avec Gerontophilia, qui sortira au cinéma le mercredi 26 mars, il souhaite «choquer les gens en n’étant pas choquant pour une fois». Aidé par le joli minois de l’acteur principal du film, Pier Gabriel Lajoie, le réalisateur pourra probablement atteindre cet objectif.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Le Grand Journal, la Suite avec l’équipe du film Gerontophilia

Les personnes qui ont assisté de façon quasi simultanée à l’avant-première organisée par Yagg et Gaumont à Paris ont pu en juger par elles-mêmes. À l’issue de la projection, un débat a eu lieu avec l’équipe du film.

gerontophilia yagg gaumont 500

La prochaine avant-première Yagg aura lieu le 27 mars avec la présentation du film Eastern Boys, de Robin Campillo. Les réservations sont ouvertes.

Photo Xavier Héraud